La pancréatite chez les chats

de

La pancréatite est une maladie qui est diagnostiquée de plus en plus fréquemment et qui est plus fréquente chez les chats que chez les chiens. La maladie peut être aiguë ou chronique, mais elle est toujours considérée comme sous-diagnostiquée car les signes cliniques sont très peu spécifiques, surtout chez les chats.

Sommaire

  1. Les fonctions du pancréas et sa position anatomique
  2. Comment la pancréatite se développe-t-elle ?
  3. Quels sont les symptômes de la pancréatite chez les chats ?
  4. Quels sont les chats les plus fréquemment touchés par la pancréatite ?
  5. Symptômes de la pancréatite chez le chat
  6. Diagnostic de la pancréatite chez le chat
  7. Thérapie pour les chats atteints de pancréatite
  8. Pronostic pour un chat atteint de pancréatite
  9. Complications causées par la pancréatite
  10. Points à surveiller

Les fonctions du pancréas et sa position anatomique

Commençons par situer le pancréas dans le corps et par nous familiariser avec ses fonctions. Il est situé immédiatement après l'estomac, au début de l'intestin grêle, et réunit dans un même tissu deux fonctions importantes mais très différentes.

La fonction exocrine

Le pancréas produit des enzymes qui sont libérées par le tube digestif. Celles-ci sont encore inactives dans les canaux excréteurs et ne deviennent actives que lorsqu'elles pénètrent dans l'intestin. Ces enzymes (protéase, lipase, amylase) participent donc activement à la digestion des aliments. Cette fonction représente 90 % de la masse pancréatique et la tâche principale est donc d'assurer la digestion.

Le chat présente une particularité anatomique : le système excréteur n'est constitué que du canal pancréatique principal, qui s'ouvre dans le canal biliaire (cholédoque) avant de déboucher dans le duodénum au niveau de la papille duodeni major.

Le pancréas exocrine produit une sécrétion qui se compose également de bicarbonates. Il s'agit d'un liquide alcalin qui neutralise le suc gastrique entrant dans le duodénum. Le pH qui en résulte est optimal pour l'action des enzymes pancréatiques et empêche la formation d'ulcères duodénaux.

Une défaillance du pancréas exocrine peut entraîner une prolifération bactérienne, une hypocobalaminémie, une stéatorrhée, une créatorrhée (taux anormalement élevé de protéines dans les selles) et une malnutrition.

Fonction endocrine (= hormonale)

  • Se compose des îlots de Langerhans, qui représentent 1 % de la masse du pancréas. Ces îlots sont constitués de différents types de cellules.
  • Les cellules alpha synthétisent l'hormone glucagon, qui augmente le taux de sucre dans le sang, et les cellules bêta synthétisent l'hormone insuline, qui diminue le taux de sucre dans le sang.
  • Ensemble, ces deux hormones permettent de réguler le taux de sucre dans le sang.
  • En produisant des hormones (insuline, glucagon) qui ne quittent pas l'organisme (ENDO) mais circulent dans le sang, le pancréas contribue à la régulation de l'utilisation et du stockage du glucose.

Comment la pancréatite se développe-t-elle ?

Les mécanismes qui déclenchent les pancréatites aiguës et chroniques ne sont pas encore suffisamment compris. L'hypothèse d'une activation prématurée (avant l'arrivée dans l'intestin - encore dans le canal excréteur) des enzymes digestives conduisant à une autodigestion du pancréas, qui provoque à son tour une pancréatite, semble être acceptée par tous. Cependant, il n'y a toujours pas de consensus sur la façon dont cet événement se produit. La pancréatite est donc considérée comme idiopathique (la cause est inconnue).

Cette activation prématurée des enzymes attaque le pancréas, entraînant une grave inflammation du tissu glandulaire, voire sa destruction. Dans certains cas, ce processus peut également se propager aux tissus environnants. Si une aide d'urgence rapide et efficace n'est pas apportée, une situation grave, parfois mortelle, peut se produire.

Quels sont les symptômes de la pancréatite chez les chats ?

La grande difficulté pour le propriétaire et aussi pour le vétérinaire est que les symptômes de la pancréatite sont généralement non spécifiques et parfois si discrets qu'ils passent inaperçus.

Les symptômes que nous pouvons mentionner sont la léthargie, l'anorexie, les vomissements, la perte de poids, la diarrhée.

L'examen clinique révèle une pâleur des muqueuses, une hypothermie, des douleurs abdominales et parfois une jaunisse ou de la fièvre.

Une étude portant sur 115 chats morts a montré qu'à l'autopsie, 67 % d'entre eux présentaient des lésions pancréatiques inflammatoires. Parmi eux, 45 % étaient des chats apparemment en bonne santé. Une corrélation significative a également été trouvée entre l'âge et la forme chronique chez les chats.

Quels sont les chats les plus fréquemment touchés par la pancréatite ?

Les chats tombent le plus souvent malades à partir de l'âge de 6 ans environ. Les chats mâles et femelles sont touchés de la même manière. Les chats siamois semblent souffrir plus fréquemment de pancréatite que les autres chats.

Symptômes de la pancréatite chez le chat

Les signes les plus courants de la pancréatite chez le chat sont la perte d'appétit, l'amaigrissement, la léthargie et la déshydratation, la fièvre partielle ou l'hypothermie. Cependant, tous les chats ne présentent pas de douleurs abdominales sur une longue période. Par conséquent, une masse dans la cavité abdominale n'est souvent pas palpable.

Différences avec les chiens : des vomissements et de la diarrhée peuvent ou non survenir.

Diagnostic de la pancréatite chez le chat

Pour confirmer une hypothèse de travail, une analyse de sang est indispensable : en particulier, l'immunoréactivité sérique spécifique de la lipase pancréatique, f-PL (feline pancreatic lipase immunoreactivity), joue un rôle important. Tous les autres changements dans le sang ne sont pas vraiment pertinents pour ce diagnostic.

Les radiographies et les échographies sont des options d'examen importantes pour objectiver l'étendue des dommages et visualiser les organes associés (estomac, foie).

Les chats atteints de pancréatite souffrent très souvent d'autres maladies concomitantes. Ces maladies doivent également être examinées : diabète, entérite (inflammation de l'intestin grêle), cholgiohépatite (maladie des voies biliaires).

Thérapie pour les chats atteints de pancréatite

Les chats ont des caractéristiques métaboliques particulières ; ils ont un besoin d'entretien qui diffère considérablement de celui des chiens en termes de besoins en protéines et en graisses alimentaires. Les chats ont des besoins nutritionnels plus élevés et une plus grande tolérance aux graisses alimentaires. Cette espèce a donc un besoin particulier de quatre acides aminés : l'arginine, la taurine, la méthionine et la cystine.

La recommandation d'une alimentation pauvre en graisses (c'est-à-dire <25 % de graisses dans la matière sèche ou <3 g de graisses/100 kcal) ne s'applique donc pas aux chats, qui doivent tout de même avoir une alimentation pauvre en graisses pour éviter un surplus calorique.

Aliments humides à faible teneur en matières grasses d'ANiFiT :

La thérapie du vétérinaire consistera à respecter les points suivants :

  • Apport de liquides et d'électrolytes.
  • Comme les chats souffrants refusent souvent de manger, les analgésiques et les anti-vomitifs sont très importants.
  • Il peut parfois être nécessaire de nourrir le chat à l'aide d'une sonde.
  • Les animaux malades ne doivent pas jeûner, car cela peut entraîner d'autres problèmes graves (lipidose hépatique = foie gras).
  • Les antibiotiques ne sont presque jamais nécessaires, car la pancréatite est un processus inflammatoire et non septique.
  • Cortisone
  • Vitamine B12

Contrairement aux chiens, les stéroïdes (cortisone) sont utilisés avec succès, surtout dans les processus chroniques. Comme de nombreux patients atteints de pancréatite souffrent également de maladies intestinales, le régime alimentaire doit ménager les intestins. Il faut donner des protéines de haute qualité avec une teneur modérée en matières grasses.

Pronostic pour un chat atteint de pancréatite

Le pronostic dépend de la gravité de la maladie - plus l'évolution est sévère, plus le pronostic est mauvais. Les chats dont l'évolution de la maladie est modérée peuvent rester sans symptômes pendant des années. Cependant, une rechute est possible à tout moment.

Si d'autres maladies telles que le diabète sucré, les maladies hépatiques ou intestinales sont impliquées, le pronostic s'aggrave considérablement.

Complications causées par la pancréatite

Le diabète sucré, les maladies des intestins, du foie et de la vésicule biliaire et de leurs canaux ne sont pas rares et peuvent être graves. Il est important de continuer à surveiller régulièrement un chat malade à l'aide d'analyses de sang, même s'il ne semble présenter aucun symptôme.

Points à surveiller

Tout chat présentant des problèmes gastro-intestinaux aigus et surtout chroniques, un diabète sucré ou une maladie du foie doit être examiné de plus près afin de déterminer s'il pourrait également souffrir de pancréatite.

Un traitement médical plus poussé est certainement utile pour les chats malades. La méthode la plus adaptée doit être évaluée au cas par cas. Les effets secondaires jouent ici un rôle important, ainsi que le degré de coopération de l'animal (administration des médicaments par voie orale ou mélange avec la nourriture).


Veillez à ce que votre chat reçoive une alimentation saine. Vous trouverez un grand choix dans le Shop online ANiFiT.

Si vous avez des questions, n'hésitez pas à contacter votre conseiller(ère).

de
 Vers l'aperçu
Restez toujours informés
Abonnez-vous à la Newsletter
Une erreur s'est produite en essayant de soumettre le formulaire d'inscription. Veuillez réessayer ou contacter l'administrateur.